Les bons conseils pour créer son site internet en tant que professionnel du mariage

Que tu sois fleuriste, wedding planner/designer, DJ,… j’imagine que tu as ou que tu souhaites avoir un site internet. Malgré la présence des réseaux sociaux, je te conseille vivement d’avoir un site vitrine qui t’appartient.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à l’inverse des réseaux sociaux qui dépendent d’un algorithme, ton site ne dépend de rien d’autre que de toi pour exister ! Il te permet aussi de récupérer des adresses mails pour ta newsletter.

Mais pour avoir un site performant qui t’amène des prospects qualifiés : il faut faire appel au.x bon.s prestataire.s ou avoir les compétences pour.

La priorité : être propriétaire de son site web

Peu importe le prestataire que tu choisis pour ton site, il y a un élément non-négociable !

Il est indispensable qu’une fois le site finalisé : le nom de domaine, l’hébergement et le design du site crée t’appartiennent. Je t’explique : pour le nom de domaine et l’hébergement : si ton prestataire en est propriétaire et qu’il est un peu malhonnête, le jour où tu souhaiteras arrêter de collaborer avec lui, il pourra choisir de conserver la propriété de ces deux éléments. Cela pourra mettre en péril ton activité.

Pour le design du site, c’est un peu plus rare. Mais cela peut arriver que certaines agences te suppriment tout le design du site le jour où tu souhaites arrêter de collaborer avec eux.

Lorsque tu signes un devis avec un prestataire ou une agence, il est vraiment indispensable que tu lises toutes les petites lignes du contrat. Cela te permettra d’avoir ces informations là. Et même si ils t’assurent oralement que le jour ou tu souhaites arrêter avec eux, tout t’appartiendra : légalement c’est le contrat qui prime !

 

Choisir un nom de domaine pertinent

Ton nom de domaine c’est ce que les visiteurs taperont pour tomber sur ton site. Par exemple, pour ce blog, le nom de domaine est wedding-entrepreneur.com

Ce nom de domaine, il va te suivre partout une fois que tu auras créé ton site : sur tes cartes de visites, sur tes réseaux sociaux, sur ton véhicule,… Il faut donc que tu y réfléchisses pour qu’il soit le plus simple possible à écrire pour tes visiteurs. Il doit bien sûr être en cohérence avec le nom de ton entreprise.

Pour protéger ton activité, je te recommande d’acheter ton nom de domaine en .com & en .fr

Ainsi, si quelqu’un crée une entreprise avec le même nom que la tienne, il ne pourra pas avoir ton nom de domaine dans une version différente. Exemple : si je créé mon site sous webertzele.fr et qu’un homonyme achète webertzele.com cela risque d’être confusant pour les visiteurs des deux sites.

Faire appel à des professionnels vraiment pros…

Depuis que j’ai lancé WeddingPlan, beaucoup de prestataires du mariage me contactent car ils se sont fait « arnarqués » pour leur site. Que cela soit sur le tarif, sur la mise à jour du site, sur la maintenance,…

Je comprends tout à fait que cela ne soit pas facile de s’y retrouver dans ce milieu. Surtout quand les professionnels essayent de vous perdre avec leur « jargon technique ». Tout d’abord, sache qu’il n’y a pas de questions idiotes ! Alors quand un prestataire te présente son devis et qu’il n’utilise que du vocabulaire technique : n’hésite pas à lui demander de TOUT t’expliquer. Cela te permettra de pouvoir comparer ce qui est comparable entre différents devis et de savoir exactement ce pourquoi tu signes.

Je te conseille également de demander à ton prestataire de t’effectuer une petite formation pour la prise en main du site. L’idée n’est absolument pas de modifier le design. L’objectif est de te permettre de modifier toi-même des textes et des photos sur le site afin de continuer à le faire vivre / le mettre à jour.

Assure-toi également que ton prestataire va s’occuper du référencement naturel de base. Le référencement naturel, c’est ce qui te permet d’apparaître plus ou moins haut dans la recherche Google. S’il ne s’en occupe pas, tu auras payé un site pour qu’il ne soit visité par personne…

Il est difficile pour moi de te dire quand un tarif est trop élevé ou non car cela va dépendre des fonctionnalités que tu demandes à ton prestataire, du nombre de pages, etc. Sache en tout cas qu’une création de site vitrine « simple » avec 4 ou 5 pages est loin de valoir 4 000€ comme j’ai parfois pu le voir.

Une « arnaque » très fréquente

Question tarif par contre il y a une arnaque qui se reconnaît de loin !  c’est les prestataires qui vont te proposer un site à seulement 150€/mois. Ce qu’ils oublient de te dire c’est que dans le contrat que tu signes c’est 150€/mois pendant 5 ans soit la modique somme de 9000€ au bout des 5 ans... Ce qu’ils ne te disent pas non plus c’est que ce contrat a un renouvellement tacite. Si tu oublies de résilier le contrat à temps par lettre recommandé, tu repars pour 5 ans et 9 000 euros de plus !

Ces prestataires sont à fuir ! Généralement, même si tu payes sur 5 ans, une fois ton site finalisé, tu ne pourras plus le modifier.

 

Avoir une charte graphique professionnelle et définie

La plupart des personnes qui se lancent dans le mariage ont tendance à sous-estimer l’importance d’un logo professionnel. Beaucoup vont se tenter à créer leur logo sur CANVA par exemple. C’est une possibilité. Mais n’oublie surtout pas que ton logo et ta charte graphique correspondent à l’image de marque que tu vas renvoyer à tes mariés…(et indirectement au prix qu’ils sont prêts à payer 😉

Je te conseille donc d’avoir une charte graphique professionnelle et bien définie.

Pour la déclinaison de ton site : cela permettra à ton prestataire de s’appuyer sur une image professionnelle et claire. Dis-toi que si tu ne lui donnes pas des éléments de bases pros, il sera compliqué pour lui de faire quelque chose de pro.

C’est également la même chose pour les photos qui apparaîtront sur ton site.

Si tu choisis de t’en occuper toi-même

Tu l’auras sûrement compris dans cet article ce n’est pas forcément quelque chose que je te recommande. A chacun son métier.

Toutefois, si pour des raisons budgétaires tu ne peux pas faire appel à quelqu’un, voici quelques conseils que je te recommande :

  • Choisi un CRM connu comme WordPress ou Wix. Ne t’aventure pas chez des CRM qui sont peu connus car tu auras probablement moins de fonctionnalités disponibles. Comme il y a moins d’utilisateurs, il y aura également moins de tutoriels disponibles pour t’aider avec cet outil en ligne
  • Si tu peux, évite de réserver ton nom de domaine avec ton hébergement (comme par exemple chez Wix ou tu réserves tout ensemble). De la même façon que ce que je t’ai expliqué au dessus, si tu souhaites arrêter de travailler sur Wix mais que ton nom de domaine est payé pendant deux ans sous Wix…tu es foutu. Tu devras continuer à travailler sur Wix jusqu’à la fin de ton contrat ou alors accepter que ton site soit indisponible pendant la durée restante du contrat. Voici quelques fournisseurs d’hébergements et de nom de domaine assez reconnus : OVH, Gandi, Hostinger
  • Ne mélange pas plus de 3 polices maximum sur ton site. Personnellement je t’en conseille 2 : une pour les titres, une pour les textes
  • Assure-toi que ton site soit responsive (adapté aux mobiles). Aujourd’hui le trafic mobile correspond à 80% du trafic web !

 

J’aurais encore plein de choses à te dire mais cet article risque d’être trop long !

Alors si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaire !

ENVIE D'EN DÉCOUVRIR + ?